Se faire une place dans une ville comme Los Angeles n’est pas chose aisée. C’est ce vertige des débuts que les jeunes cinéastes français Hanna Ladoul et Marco La Via capturent dans leur premier long, Nous, les coyotes (sélectionné à l’ACID), puisant en partie dans leur propre vécu. On suit les mésaventures d’Amanda (Morgan Saylor, connue pour son rôle de Dana Brody dans la série Homeland) et de Jake (McCaul Lombardi, révélé dans American Honey d’Andrea Arnold), charmant couple de vingtenaires à la conquête de la Cité des Anges. Le film se concentre sur les vingt-quatre premières heures de leur arrivée. Cette unité de temps et de lieu, inspirée par la trilogie Before de Richard Linklater, confère intensité romanesque et rugosité documentaire à cette errance lo-fi dans la jungle interlope de L.A. Loin du glamour de Hollywood, la métropole californienne offre ici le visage ambivalent d’une société américaine aussi cool dans l’attitude que socialement impitoyable (voir la terrible scène d’entretien dans le milieu culturel branché). Pour l’apprivoiser, mieux vaut se serrer les coudes. Un attachant survival romantique.


: d’Hanna Ladoul
et Marco La Via
New Story (1 h 27)
Sortie 12 décembre