L’Argentin Diego Lerman (L’Œil invisible, Refugiado) trace le parcours semé d’embûches de Malena, une médecin de Buenos Aires qui s’enfonce dans la campagne reculée pour adopter un bébé. Sauf que, évidemment, rien ne se passe comme prévu : l’entourage de la mère biologique, une paysanne pauvre déjà mère de plusieurs enfants qu’elle élève, réclame beaucoup plus d’argent que convenu pour le bébé dont elle va accoucher, et Malena peine à convaincre son compagnon de revenir dans la bataille après s’être brouillée avec lui. Porté par la charismatique actrice espagnole Bárbara Lennie (repérée en 2015 dans La niña de fuego de Carlos Vermut), Notre enfant prend les atours d’un thriller sombre dont la tension est générée par la convoitise du bébé à venir, convoitise qui cristallise aussi, en l’espace de quelques jours, une somme de problèmes jusqu’alors latents. Le cinéaste joue avec le stéréotype d’un pseudo-désir obsessionnel de maternité qui pousserait à la folie pour mieux le déconstruire et bâtir des personnages complexes et profonds, dans un contexte d’inégalités sociales tout aussi habilement dépeint.


: de Diego Lerman
Potemkine Films (1 h 35)
Sortie le 18 avril