Tous les jours une revue des faits cannois par les punis de la rédaction. Au menu aujourd’hui : cohésion d’entreprise, Gégé, chemises blanches et tartes à la crème.


 

On est tout reposés parce qu’on a vécu un truc que, au moins, les festivaliers n’ont pas eu : un week-end prolongé. On redémarre la semaine avec entrain, on se dit que finalement à Cannes vous avez les films, les soirées, la plage, le champagne, les villas ; mais que nous on a la décoration d’open-space, le team-building et les after-works sympas entre collègues. Une belle cohésion d’entreprise, ça ravive un petit cœur endolori.

Multiracial group of eight diverse businesspeople standing in a circle facing each other joining hands in a team - white background with space for your copytext

Multiracial group of eight diverse businesspeople standing in a circle facing each other joining hands in a team – white background with space for your copytext

teambuilding-activities-

La rédac restée à Paris aime se toucher les mains pour montrer l’harmonie qui règne au travail

Bon, sinon, ce week-end à Cannes, vous semblez avoir été marqués par trois bons gros géants. Il y a eu celui du troisième film de l’Allemande Maren Ade présenté en Compétition, Toni Erdmann,qui se promène sur la Croisette et avec qui tout le monde veut poser pour un selfie. Le film semble avoir fait l’unanimité et est en bonne place pour le Palmarès.

2204970

Il y a eu celui du film Le Bon gros géant de Steven Spielberg présenté hors compétition, qui semble avoir divisé les critiques.

bgc

 

Puis il y a eu notre bon gros géant national qui présentait Tour de France, le deuxième de Rachid Djaïdani, à la Quinzaine des réalisateurs. Selon Les Inrocks, notre bon gros Gégé était apparemment en roue libre avant la séance.

Sinon, surprise, le Festival a annoncé ce week-end qu’une séance spéciale était ajoutée vendredi : Peshmerga, le nouveau film de Bernard Henry Levy. BHL et sa chemise blanche sur les marches, ça veut possiblement dire que Noël Godin et son commando gloup gloup ne sont pas très loin avec l’ambition d’entarter le philosophe une huitième fois.

gloup3-1

Sinon, surprise, le Festival a annoncé ce week-end qu’une séance spéciale était ajoutée vendredi : Peshmerga, le nouveau film de Bernard Henry Levy. BHL et sa chemise blanche sur les marches, ça veut possiblement dire que Noël Godin et son commando gloup gloup ne sont pas très loin avec l’ambition d’entarter le philosophe une huitième fois.