Dans un patelin morne et poussiéreux, coincé dans les viscères d’une Amérique oubliée, Lucky, 90 ans, fait de la résistance. Pas question de se laisser ensevelir par les rides et par cette maudite horloge, fossoyeuse des jours passés. Après avoir rempli sa grille de mots croisés, le vieil homme aime se faire beau, armé de sa tenue de parfait cow-boy, pour croiser au-dehors de pittoresques habitants. Parmi eux, l’inénarrable Howard (David Lynch), un homme inconsolable depuis que sa tortue s’est fait la malle; ou Loretta, une serveuse au grand cœur… Pour son premier passage derrière la caméra, l’acteur John Carroll Lynch (Shutter Island, American Horror Story) nous plonge, avec pudeur et sensibilité, au centre d’une communauté attachante et inclusive. Il offre surtout à Harry Dean Stanton, mort le 15 septembre dernier, un dernier rôle bouleversant, car testamentaire et quasi autobiographique. Celui d’un magnifique solitaire qui a peur de ses semblables autant que de sa propre finitude. Il nous convie, avec son flegme et sa voix éraillée, à un voyage spirituel et céleste.


de John Carroll Lynch KMBO (1h28)
Sortie le 13 décembre