Tapez pour chercher

Cinéma News News

Le “Pinocchio” de Matteo Garrone s’offre une première B.A. crépusculaire

Partager

Le réalisateur italien explorera le classique Disney de manière sombre et baroque.

Alors que la machine à remake en action live des classiques animés (Le Roi Lion, Mulan, La Petite Sirène) semble inarrêtable, un outsider s’est glissé dans la machine à rêve. Bien décidé à enrayer l’imaginaire édulcoré des studios Disney, l’Italien Matteo Garrone proposera bientôt sa version de Pinocchio, dessin animé réalisé par Hamilton Luske et Ben Sharpsteen en 1940. Et celle-ci risque d’être d’un genre un peu plus sombre que prévu d’après la première bande annonce crépusculaire du film.

Il faut dire que l’histoire de cette marionnette, créée par un vieux fabriquant de jouets solitaire (ici Roberto Benigni) qui rêve de la voir prendre vie afin qu’elle devienne l’enfant qu’il n’a jamais eu, matche parfaitement avec l’univers de Matteo Garrone, qui adore dénicher le cynisme des êtres sous des apparats a priori inoffensifs – Tale of Tales et Dogman prenaient déjà l’apparence de fables faussement ingénues. Il y a bien-sûr des créatures féeriques et des images de synthèse soignées, le tout enrobé dans une lumière baroque (kitsch diront certains), mais pas sûr que cela suffise à traduire la profondeur du récit d’apprentissage original de Carlo Collodi, qui questionnait la filiation et la transformation humaine avec beaucoup de justesse. Surtout que Guillermo Del Toro est lui aussi en train de préparer une adaptation de ce classique en stop-motion pour Netflix. Un bras de fer est engagé. Le film sortira en France le 19 février 2020.

Tags: