Six mariages, une carrière étincelante auprès de grands réalisateurs tel que King Vidor, Jacques Tourneur ou Cecil B. DeMille, et un culot à toute épreuve : Hedy Lamarr, née Hedwig Kiesler en Autriche, n’a que rarement laissé les hommes et la bienséance être une entrave à ses aspirations


Icône des années 1940, l’actrice était un modèle de liberté 
qui ne craignait qu’une chose : être mise dans une case. C’est du moins ce que raconte 
le documentaire d’Alexandra Dean. Car celle qui inspira les traits de Blanche-Neige et de Catwoman n’était pas seulement cette poupée aux grands yeux impertinents venue aux 
États-Unis pour fuir une Europe en proie au nazisme. Elle était aussi une passionnée de sciences, véritable surdouée aux éclairs de génie. Une de ses inventions, un système de codage des transmissions basé sur le principe du saut de fréquence, a d’ailleurs inspiré 
la création du wifi. En jouxtant sans cesse la grande et la petite histoire, ce documentaire fascine par son portrait d’une héroïne féministe aux multiples facettes cherchant désespérément à être comprise. Entièrement.


: d’Alexandra Dean
(Urban, 1 h 30)
Sortie le 6 juin