Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

Gus Van Sant donnera sa première expo solo à New-York

Partager

Diplômé en art (oui oui), le réalisateur expose une série d’aquarelles impressionnistes dans une galerie new-yorkaise à partir du 12 septembre.

La tristesse secrète contenue dans le cinéma de Gus Van Sant tient en partie à sa dimension picturale : les routes désertes de My Own Private Idaho, les couloirs blêmes d’Elephant, les chambres de motel miteux de Drugstore Cowboy y forment des décors emplis de mélancolie. Pour les adeptes de cette esthétique contemplative, sachez que le réalisateur – qui a étudié les Beaux-Arts à la Rhode Island School of Design dans les années 1970 et dont certains collages et portraits ont déjà été exposés à la Cinémathèque lors de la rétro qui lui a été consacrée en 2016 – donnera sa première expo solo à la galerie Vito Schnabel Projects à New-York, du 12 septembre au 1er novembre.

Intitulé “Recent Paintings, Hollywood Boulevard”, le parcours contient essentiellement des aquarelles aux tons pastels, éclaboussés de couleurs vives, et aux dimensions gigantesques. On y retrouve la patte plastique du cinéaste : sur du lin étiré, des combinaisons de formes abstraites s’assemblent pour laisser entrevoir des nus masculins et les décors de Los Angeles. Pointillisme expressionniste, sensation de flou cotonneux, anatomie souple : ces œuvres sont plus douces que des dispositifs expérimentaux et froids auxquels le réalisateur nous a habitués. Si l’aller-retour à New-York vous semble trop coûteux, consolez-vous : Gus Van Sant est en train de préparer Prince of Fashion, film inspiré de l’article “My Son, The Prince of Fashion”, écrit en 2016 par le lauréat du Prix Pulitzer Michael Chabon, dans lequel il raconte la passion de son fils pour la mode.

Images: Copyright Mars Distribution et Gus Van Sant; Courtesy the artist and Vito Schnabel Projects

Tags: