La rédac vous livre sa sélection pour la semaine du 1er mars 2017.


20th CENTURY WOMEN de Mike Mills

2Othcentury

Pour son troisième long métrage, le réalisateur américain Mike Mills (Âge difficile obscur, Beginners) a voulu rendre hommage aux femmes qui l’ont élevé. D’inspiration autobiographique donc, ce film doux-amer qui se déroule dans la Californie de la fin des années 1970 est une jolie chronique de l’adolescence du jeune Jamie, qui vit entre sa mère, Dorothea (Annette Bening), la locataire de cette dernière, Abbie (Greta Gerwig), et sa meilleure amie, Julie (Elle Fanning). Quand Abbie initie Jamie au féminisme et au punk, que Julie l’éveille aux sentiments, Dorothea voit son fils mûrir, mais aussi un peu s’éloigner… Mike Mills confronte trois générations de femmes indépendantes et montre ce qui les relie, ce qui les sépare. À travers son alter ego Jamie, il relate ce qu’elles lui ont toutes apporté dans sa formation intellectuelle. Ces souvenirs portent une belle question : comment grandissait-on à la fin du XXe siècle? Mills répond avec nuance et sensibilité en écrivant de vrais beaux portraits, chaque protagoniste étant bien plus qu’une simple incarnation de poncifs générationnels. Q. G.

SAIGNEURS de Vincent Gaullier et Raphael Girardot

saigneurs

Saigneurs nous immerge dans la réalité morbide et repoussante d’un abattoir. A voir en complément de Gorge, cœur, ventre (Maud Alpi, 2016) qui abordait dans le même cadre la souffrance animale, ce documentaire se distingue par une absence totale de stylisation (ni musique ni voix off) et par son choix de filmer surtout les ouvriers, dommages collatéraux d’une industrie aux cadences infernales. On observe alors ces travailleurs de l’ombre durant leur rituel quotidien, parts d’un horrible spectacle dont ils ne sont finalement que les exécutants sous-payés. Jetés à la moindre faiblesse (accidents du travail, douleurs chroniques, déprime), ils envisagent un avenir hors les murs mais affichent surtout une solitude éprouvante, quelque part entre les machines et les bêtes. O. M.