Jeune fille introvertie , Greta débarque dans un nouveau collège. Pour faciliter son intégration, ses parents lui organisent une gigantesque fête d’anniversaire qui pourrait bien virer au cauchemar.


+Plutôt convenu sur le papier, Fantastic Birthday surprend par son humour et sa poésie décalés. Jouant sur la profondeur de champ, les décadrages, la saturation des couleurs et un étrange look rétro, le film nous fait immédiatement basculer dans un monde loufoque très attachant, quelque part entre la mécanique burlesque de Jacques Tati, la sophistication chic de Wes Anderson et le spleen bizarre du cinéma de Spike Jonze. Les influences sont lourdes, mais le film tient le choc en prenant avec une audace réjouissante un joli virage merveilleux. Les yeux écarquillés, on l’observe se transformer en une magnifique fable enfantine peuplée de terreurs, de mystères et de monstres. Les références ne sont pas moins écrasantes (d’Alice au pays des merveilles au cinéma de Hayao Miyazaki), mais tout est ici porté avec une telle grâce qu’on succombe forcément à cette douce et étrange parenthèse enchantée.


de Rosemary Myers
UFO (1h20)
Sortie le 22 mars