Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

« Family Business »: un court-métrage méconnu de Chantal Akerman à découvrir sur Le Cinéma Club

Partager

Dans cette comédie aux airs d’autoportrait ironique, la réalisatrice belge déploie une malice et un sens de l’humour qu’on lui a rarement vus.

On connaît bien le New-York épistolaire de News From Home: Chantal Akerman y lisait d’une voix cristalline les lettres inquiètes de sa mère, tout en filmant grâce à de longs travellings la vie secrète des buildings. On sait moins que la cinéaste belge est aussi allée à Los Angeles pour Family Business, court-métrage rare de 17 minutes tourné en 1984, et que le Cinéma Club propose de revoir. Loin de la sensibilité tourmentée de ces longs-métrages les plus connus (Je, tu, il, elle, Jeanne Dielman), Chantal Akerman y déploie avec sa grâce habituelle un comique désarmant, utilisant son corps frêle et sa voix pour créer des situations burlesques et surtout parodier les mirages de l’industrie cinématographique.

Partie à la recherche d’un oncle d’Amérique qui pourrait l’aider à financer son prochain film, la réalisatrice débarque à Los Angeles. Elle croise une actrice européenne (interprétée par Aurore Clément) à l’accent anglais bancal dont elle va devenir la répétitrice, et une actrice exubérante incarnant le glamour californien (jouée par Colleen Camp) avant d’aller tenter sa chance à New-York.

Sans argent ni attaches, Akerman livre une autoportrait romantique et ironique de sa jeunesse, dans lequel les aéroports déserts, les allées ombragées de Los Angeles et les piscines deviennent les scènes de sketchs savoureux. Sans trahir son esthétique et son goût pour les récits d’apprentissage, Family Business évoque la malice de la comédie musicale qu’elle réalisera deux ans après, Golden Eighties.

Image: Capture d’écran Cinéma Club

Tags:

Vous pourriez être intéressé par