CineTamaris

CineTamaris

Figure de proue de la Nouvelle Vague, dont elle a été l’un des visages les plus importants, la cinéaste Agnès Varda est décédée ce vendredi 29 mars, des suites d’un cancer, à l’âge de 90 ans.

Agnès Varda s’est éteinte alors qu’elle venait de terminer son documentaire en forme de masterclass, Varda par Agnès, qui revient sur sa carrière et évoque sa « cinécriture ». C’est sa famille qui a annoncé sa disparition dans un communiqué officiel : « La réalisatrice et artiste Agnès Varda est décédée chez elle dans la nuit du jeudi des suites d’un cancer. Sa famille et ses proches l’entouraient. »

Cette exploratrice infatigable et espiègle de formes cinématographiques, a traversé le temps avec grâce et inventivité, toujours à la recherche de nouveaux moyens d’expression. D’abord photographe et documentariste, elle adopte dans la seconde partie de sa carrière la caméra numérique, et se penche sur les installations artistiques.
De Cléo de 5 à 7, déambulation nostalgique et réflexion sur la vacuité de l’existence, à Sans toi ni loi, superbe portrait d’une vagabonde en quête de liberté, Agnès Varda a saisi avec une justesse implacable les tourments de la jeunesse. C’est aussi sa malice qui faisait le sel de ses films, comme dans les récents Les Plages d’Agnès ou encore Visages, Villages, témoignages de son éternelle jeunesse.