Tapez pour chercher

Cinéma Critiques sortieshome

Critique: « L’intouchable. Harvey Weinstein »

Partager

Un an et demi après l’éclatement de l’affaire Harvey Weinstein, la Britannique Ursula Macfarlane revient, dans un documentaire brillant et subtil, sur cet événement qui a soulevé une vague d’indignation mondiale. Pour aborder cet épineux sujet, elle a rassemblé les témoignages glaçants de victimes, de témoins, de collaborateurs et de journalistes (notamment Ronan Farrow, qui a signé l’enquête du New Yorker ayant révélé les agissements du producteur) qui brossent le portrait d’un homme asocial, menaçant et avide de pouvoir. Elle dévoile la perversité du personnage, comme celle du système hollywoodien qui, obéissant à la loi du silence, a fermé les yeux sur les nombreux cas de viols et de harcèlements sexuels pourtant portés à sa connaissance. Dans cette ambiance nimbée de mystère, proche de celle du film noir – dès l’ouverture, la caméra longe lentement des palmiers californiens ensoleillés par-dessous, alors qu’on entend en voix off l’annonce de l’éclatement de l’affaire –, on pense beaucoup au livre Hollywood Babylone de Kenneth Anger, sur le Hollywood sombre et tordu de l’âge d’or, qu’on espère maintenant définitivement révolu.

L’intouchable. Harvey Weinstein d’Ursula Macfarlane, Le Pacte (1h39), sortie le 14 août
Image: Copyright Le Pacte

Tags: