CHARGEMENT

Tapez pour chercher

Cinéma Sorties sortieshome

Critique : “Greta” de Neil Jordan

Partager

Les échappées artistiques d’Isabelle Huppert hors des sentiers français sont toujours fascinantes. Alors qu’on l’attend dans un registre intimiste dans Frankie de l’Américain Ira Sachs (sortie le 28 août), la voilà dans un thriller psychologique volontiers grinçant de l’Irlandais Neil Jordan (À vif) qui semble avoir goûté la prestation tout à la fois drolatique et inquiétante de l’actrice dans Elle (2016) de Paul Verhoeven, film qui l’avait beaucoup exposée au public américain, nomination aux Oscars oblige. Face à Chloë Grace Moretz, Huppert y incarne une Française solitaire exilée à New York qui se lie d’amitié avec des jeunes filles avant de les piéger – d’abord un peu envahissante, elle devient ensuite très flippante… Le scénario réservant peu de surprises et de frissons (on est dans un jeu plus ou moins trouble de chat et de la souris), le film vaut surtout pour la performance d’Huppert, qui s’en donne à cœur joie dans l’outrance, dans la parodie de ses propres rôles les plus dangereux, comme une version quasi cartoonesque de ses personnages de La Cérémonie de Claude Chabrol ou de La Pianiste de Michael Haneke.

: de Neil Jordan / Metropolitan FilmExport (1h38)

Tags:

Vous pourriez être intéressé par