Tapez pour chercher

Cinéma sortieshome

Critique: « Fête de famille »

Partager

Le huis clos familial constitue un genre à part entière, qui a vu des réussites récentes comme L’Heure d’été d’Olivier Assayas (2008), Un conte de Noël d’Arnaud Desplechin (2008) ou Juste la fin du monde de Xavier Dolan (2016). Cédric Kahn (Vie sauvage, La Prière) s’y essaye ici en construisant l’édifice familial autour d’une mère (Catherine Deneuve) qui fête son anniversaire et convie ses enfants à un séjour dans sa maison champêtre. Mais l’arrivée soudaine de la fille aînée, qui n’avait plus donné de nouvelles depuis trois ans et qui vient demander une réparation aussi affective que financière, va exacerber les conflits. Peignant intensément les tensions, le réalisateur français filme habilement une demeure qu’il qualifie de «défraîchie» pour mieux disséquer le délabrement collectif et soulever en creux la question de la charge mentale. En confiant les trois rôles de la fratrie à des interprètes par ailleurs cinéastes (Emmanuelle Bercot, Vincent Macaigne et lui-même), Cédric Kahn renforce aussi l’impression de jeu cruel et de manipulation émotionnelle qui découle de cette tragédie estivale à la déchirante mélancolie.

Fête de famille de Cédric Kahn, Le Pacte (1h41), sortie le 4 septembre
Image: Copyright Les Films du Worso

Tags: