Mêler amour impossible et fresque historique est un classique du cinéma sentimental, auquel Paweł Pawlikowski, déjà auteur des remarquables My Summer of Love (2005) et Ida (2014), apporte ici une contribution toute personnelle. Le récit démarre en 1949 dans la Pologne stalinienne, au cœur d’une troupe musicale chargée de faire revivre le folklore national. Le musicien en chef, féru de liberté et de sonorités occidentales, y croise une jeune chanteuse d’origine rurale. La relation entre les deux amants, complexe et douloureuse, va s’étaler sur quinze ans et les faire se croiser aux quatre coins d’une Europe cruellement divisée par la guerre froide. Inspiré par l’histoire sentimentale de ses propres parents, le cinéaste filme un couple maudit qui ne cesse de se heurter aux compromis et aux renoncements. Grâce à un noir et blanc d’une splendide mélancolie et à un habile sens de l’ellipse, Cold War dépeint ainsi avec sensibilité l’intrusion, autoritaire et tragique, du politique dans les existences privées.


:de Paweł Pawlikowski
Diaphana (1 h 27)
Sortie le 24 octobre