Alors que vous faisiez bouillir vos pâtes hier soir, d’autres bouillaient d’impatience de découvrir à Cannes BlacKkKlansman, un pamphlet présenté en compète qui signe le retour au cinéma de Spike Lee. Tiré d’une histoire vraie, le film narre le récit peu connu d’un officier Noir américain qui, au début des seventies, a réussi à s’infiltrer dans le Ku Klux Klan en se faisant passer pour un extrémiste. De notre côté, on s’est incrusté dans la twittosphère pour recueillir les impressions des critiques. Résultat : gros débat.


Dans leurs dents

Déception amoureuse

Et nous, dans tout ça ?